Cet article date de plus de sept ans.

Qui sont ces agents doubles allemands qui travaillent pour les Etats-Unis ?

Un an après le scandale des écoutes de la NSA, l'Allemagne soupçonne un agent de ses services de renseignement et un militaire de collaborer avec la CIA.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président américain, Barack Obama, à la Maison Blanche, à Washington, le 2 mai 2014. (REUTERS)

Après le scandale des écoutes d'Angela Merkel par la NSA, l'Allemagne soupçonne un nouveau cas d'espionnage américain. Un agent double allemand, suspecté d'avoir été recruté par la CIA, a été arrêté le 2 juillet. Une semaine plus tard, la justice allemande a annoncé, mercredi 9 juillet, enquêter sur un nouveau cas d'espionnage au profit de l'étranger. Selon le Süddeutsche Zeitung (en allemand), cet autre espion travaillerait également pour les services secrets américains. Ce serait un soldat de la Bundeswehr, l'armée allemande.

"Sous la direction de représentants du procureur fédéral sont effectuées depuis mercredi matin des perquisitions au domicile et au bureau d'une personne soupçonnée d'espionnage, dans la région de Berlin", a indiqué le porte-parole du procureur fédéral. L'affaire est considérée comme "plus grave" que le premier cas.

Deux cents documents secrets transmis aux Etats-Unis

L'agent double arrêté la semaine dernière est un homme de 31 ans. Employé par les services de renseignement allemands (BND), il a collaboré avec la CIA depuis fin 2012, raconte le Frankfurter Allgemeine Zeitung (en allemand). L'espion a lui-même offert ses services aux Etats-Unis. L'ambassade américaine a alors convenu d'une réunion. "Après une première rencontre à Salzbourg (Autriche), l'homme a reçu la semaine suivante la somme de 10 000 euros, un contact e-mail et une première mission. Lors des deux autres rencontres suivantes en Autriche, il a reçu 5 000 et 10 000 euros", détaille le quotidien allemand.

Au total, 200 documents, classés "confidentiel" et '"top secret", ont été volés à l'Allemagne et transmis aux Etats-Unis. La police a retrouvé les documents stockés sur une clé USB lors d'une perquisition au domicile de l'agent. Par ailleurs, toujours selon le Frankfurter Allgemeine Zeitung, l'homme aurait proposé ses services à la Russie. D'après le quotidien, l'espion souffre de problèmes d'élocution. Il est décrit comme "simplet" mais avec des "connaissances techniques".

Des tensions dans les relations germano-américaines

Ces révélations ont suscité beaucoup d'irritation à Berlin. Des membres du gouvernement, à l'image du ministre de la Justice, Heiko Maas, ont menacé d'engager des "poursuites judiciaires" si les services secrets ne s'en tenaient pas aux règles, dénonçant "la folie de la surveillance" américaine.

La Maison Blanche s'est contentée de réitérer sa "volonté de résoudre cette situation de manière appropriée". "Il y a des contacts par le biais des canaux diplomatiques et juridiques pour s'atteler à résoudre cette question", a dit Josh Earnest, le porte-parole de la présidence américaine. Au Congrès, l'influent sénateur républicain John McCain a jugé l'affaire "très regrettable". "Evidemment que les Allemands sont indignés, a-t-il dit. Notre relation va en prendre un coup."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espionnage américain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.