Le président de l'Assemblée corse salue la "naissance de la République de Catalogne"

Jean-Guy Talamoni s'est félicité de la motion d'indépendance votée hier par le Parlement catalan, alors que de nouvelles élections territoriales sont prévues les 3 et 10 décembre en Corse.

Jean-Guy Talamoni, le président de l\'Assemblée corse, à Corte (Haute-Corse), le 6 août 2017.
Jean-Guy Talamoni, le président de l'Assemblée corse, à Corte (Haute-Corse), le 6 août 2017. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a salué la "naissance de la République de Catalogne", vendredi 27 octobre, dans un communiqué publié sur son compte Twitter. "Nous exprimons notre solidarité à l'égard de son gouvernement et de son peuple", a proclamé le dirigeant du mouvement indépendantiste Corsica Libera.

"Le gouvernement espagnol, poussé par les franges les plus extrémistes de ses partisans, a fait preuve d'une irresponsable intransigeance, le conduisant à décider l'abolition de l'autonomie catalane et la destitution de son gouvernement démocratique", affirme-t-il, estimant que le Parlement catalan a refusé "l'abaissement de sa démocratie et l'humiliation de son peuple".

Jean-Guy Talamoni dit craindre "une forte aggravation des tensions" et en appelle à "tous les démocrates européens" qui "doivent soutenir un peuple qui ne demande qu'à exercer librement ses droits naturels et inaliénables". La crise catalane intervient alors que les Corses sont appelés aux urnes pour de nouvelles élections territoriales les 3 et 10 décembre. Elles pourraient de nouveau porter au pouvoir les candidats nationalistes, qui se présentent unis pour obtenir un statut d'autonomie.