Espagne : le casse-tête catalan ne fait-il que commencer ?

Le parlement catalan a déclaré l'indépendance ce vendredi 27 octobre. Les Catalans émus se sont rassemblés à Barcelone. Jugée illégale, cette déclaration pose plus de questions qu'elle n'en résout quant à l'avenir de la Catalogne.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Dans les rues, nous avons croisé des centaines de Catalans en larmes aujourd'hui." En direct de Barcelone, Sophie Perez fait le point sur l'atmosphère dans la ville au jour de la déclaration d'indépendance par le parlement ce 27 octobre. Mais la journaliste nuance : "Il faut interpréter cette déclaration comme un ultime sursaut, car tout le monde a conscience ici que Madrid prendra la main dès le lendemain. Dans les jours qui suivent, Carles Puigdemont va être poursuivi pour rébellion. Certains sont prêts à prendre la rue et à organiser la désobéissance civile, reste à savoir si cela se passera sans incident."

Une manifestation des anti-indépendance dimanche

Dimanche sera organisée une grande manifestation contre l'indépendance avec un mot d'ordre : le retour au bon sens et à la convivialité. La journaliste ajoute "depuis le début de la crise, 1 600 entreprises ont menacé de quitter la Catalogne. Cette crise a également fait beaucoup de dégâts dans les familles, dans les cercles d'amis... Ces dommages paraissent plus que jamais irréparables".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des indépendantistes célèbrent la déclaration d\'indépendance de la Catalogne à Barcelone, le 27 octobre 2017.
Des indépendantistes célèbrent la déclaration d'indépendance de la Catalogne à Barcelone, le 27 octobre 2017. (PAU BARRENA / AFP)