Espagne : la Catalogne déclare son indépendance, l'État lui retire son autonomie

Alors que le parlement catalan a déclaré l'indépendance de la province, l'État espagnol a décidé, dans le même temps ce vendredi 27 octobre, de lui retirer son autonomie.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vendredi 27 octobre, 15h27, le rêve de milliers d'indépendantistes se réalise : le parlement déclare l'indépendance de la Catalogne. La foule rassemblée à Barcelone est en liesse, certains sont émus aux larmes. Quelques instants plus tôt, 70 députés proclament la République catalane, l'opposition s'était retirée. Ceux qui ont participé au vote pourraient être poursuivis pour sédition. Carles Puigdemont, lui, sera poursuivi pour rébellion. Il entonne malgré tout avec l'hémicycle l'hymne catalan, repris en cœur par la foule.

Réaction simultanée de Madrid

La réponse de Madrid s'est jouée dans le même temps au Sénat. Comme prévu, il a voté la mise sous tutelle des institutions catalanes, la destitution de son gouvernement, la mise au pas de sa police, mais pas des médias, épargnés. Mariano Rajoy s'est montré inflexible. Quasi simultanément, au moment où la Catalogne déclare son indépendance, Madrid décide de lui retirer son autonomie : le casse-tête ne fait que commencer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des partisans de l\'indépendance de la Catalogne exultent après le vote du Parlement catalan, le 27 octobre 2017 à Barcelone.
Des partisans de l'indépendance de la Catalogne exultent après le vote du Parlement catalan, le 27 octobre 2017 à Barcelone. (JUAN MEDINA / REUTERS)