DIRECT. Le gouvernement espagnol se réunira samedi pour lancer la suspension de l'autonomie de la Catalogne

Carles Puigdemont a jusqu'à 10 heures pour affirmer clairement s'il renonce à déclarer l'indépendance de sa région de 7,5 millions d'habitants. 

Manifestation pour l\'indépendance de la Catalogne, à Barcelone, le 3 octobre 2017.
Manifestation pour l'indépendance de la Catalogne, à Barcelone, le 3 octobre 2017. (ALBERT LLOP / ANADOLU AGENCY)
avatar
Catherine FournierKocila MakdecheVincent MatalonFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Le conseil des ministres espagnol se réunira en urgence, samedi 21 octobre, afin d'enclencher l'article 155 de la Constitution et ainsi suspendre l'autonomie de la Catalogne, a annoncé, jeudi 19 octobre, le porte-parole du gouvernement.

Dans une lettre adressée au Premier ministre, dans la matinée, le président indépendantiste catalan Carles Puigdemont avait réitéré sa demande de dialogue avec Mariano Rajoy et sa menace de déclarer l'indépendance.

"Sortir la tête haute". Carles Puigdemont a rencontré mercredi soir la direction de son parti, le PdeCat. Celle-ci l'a encouragé à déclarer l'indépendance en cas de refus de dialogue de Madrid. Le gouvernement espagnol de son côté laissait entendre sa disposition à accepter une solution qui permettrait au président séparatiste de sortir la tête haute du conflit, s'il renonçait à l'indépendance de sa région.

Une majorité de "oui". Les dirigeants catalans estiment que le référendum d'autodétermination qu'ils ont organisé le 1er octobre malgré l'interdiction de la justice leur donne un "mandat populaire" pour déclarer l'indépendance. Selon leurs chiffres, invérifiables, le "oui" l'a emporté à 90% avec 43% de participation. 

Deux indépendantistes arrêtés. La tension entre Madrid et les séparatistes s'est encore accrue depuis lundi soir, après le placement en détention de deux figures de l'indépendantisme, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, qui a entraîné d'importantes manifestations dans toute la Catalogne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CATALOGNE

16h00 : Emmanuel Macron a, par ailleurs, soutenu Madrid dans ce bras de fer avec Barcelone. Tout comme Angela Merkel. "Nous soutenons la position du gouvernement espagnol, a lancé la chancelière allemande. Nous espérons aussi que des solutions pourront être trouvées sur la base de la Constitution espagnole."

14h53 : L'incertitude règne en Espagne, en plein bras de fer entre Barcelone et Madrid. Logiquement, les Bourses européennes sont en baisse à la mi-journée. Madrid recule pour sa part de 0,78%, contre -0,56% à Paris et -0,68% à Francfort.

11h58 : Indépendance, mise sous tutelle ou Espagne fédérale ? Concernant le futur de la Catalogne, Carles Puigdemont, président séparatiste catalan, et Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, se renvoient la balle. Franceinfo vous présente les différents scénarios possibles pour la région.

10h29 : Le conseil des ministres espagnol se réunira samedi pour activer l'article 155 de la Constitution permettant de suspendre l'autonomie, annonce le gouvernement espagnol.

10h24 : Madrid va aller de l'avant dans la procédure de suspension d'autonomie, annonce le gouvernement espagnol.

10h21 : Non pas vraiment @Stevenpapier. Le président séparatiste catalan Carles Puigdemont prévient Madrid que la Catalogne n'a pas déclaré l'indépendance mais pourrait le faire si le gouvernement espagnol poursuit la "répression", notamment en suspendant l'autonomie.

10h20 : Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'il accepte donc le retrait de l'indépendance pour le moment ? #Catalogne

09h59 : Carles Puigdemont indique que le Parlement régional pourra voter une déclaration formelle d'indépendance si aucun dialogue ne s'engage avec le gouvernement central.

09h57 : @Enrim Le président du gouvernement autonome de Catalogne, Carles Puigdemont, n'a en tout cas pas apporté de clarification sur le point de savoir s'il avait ou non proclamé l'indépendance, à l'expiration de l'ultimatum lancé par Madrid.

09h57 : Presque 10h Catherine... des nouvelles de la CATALOGNE ??!