DIRECT. Catalogne : "Nous devons continuer à agir sans violence", déclare Carles Puigdemont

Le président séparatiste catalan s'est exprimé, samedi, quelques heures après sa destitution par Madrid. 

Des anti-indépendantistes rassemblés à Madrid (Espagne), le 28 octobre 2017.
Des anti-indépendantistes rassemblés à Madrid (Espagne), le 28 octobre 2017. (JAVIER SORIANO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Son allocution était attendue, elle n'aura duré que quelques minutes. Le désormais ex-président de la région catalane Carles Puigdemont a pris la parole, samedi 28 octobre, quelques heures après sa destitution. Un peu plus tôt, des partisans du maintien de la Catalogne en Espagne ont manifesté dans les rues de la capitale Madrid. Suivez la situation dans notre direct. 

 "Je vous demande d'être patients." Carles Puigdemont s'est exprimé à la télévision catalane. Le président séparatiste destitué s'est présenté comme toujours titulaire de son poste. Il a lancé un appel au calme et au civisme des Catalans. "Nous devons continuer à agir de la même manière, sans violence, sans insulte", a-t-il notamment déclaré, tout en pointant du doigt le recours à l'article 155, "une atteinte à la volonté des Catalans, qui se sentent une identité de nation au sein de l'Europe".

Manifestation des anti-indépendantistes. Des partisans du maintien de la Catalogne en Espagne ont battu le pavé, samedi. Vendredi après-midi, quelques heures après la proclamation de l'indépendance de la région, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont exprimé leur joie dans les rues de Barcelone.

Destitution du chef de la police catalane. Le gouvernement espagnol a annoncé, samedi au Journal officiel la destitution du chef opérationnel de la police catalane Josep Lluis Trapero. Cette mesure fait partie du processus de mise sous tutelle de la Catalogne adopté la veille.

Réunion du gouvernement central. Vendredi, Mariano Rajoy a annoncé la destitution du président séparatiste catalan Carles Puigdemont et de son gouvernement. Samedi, la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, devait réunir les secrétaires d'Etat qui seront chargés d'assumer les fonctions des gouvernants catalans.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CATALOGNE

12h31 : Après les cris de joie des indépendantistes dans les rues de Barcelone, hier, des partisans du maintien de la Catalogne en Espagne doivent battre le pavé dans la journée à Madrid.

11h48 : La proclamation de l'indépendance par le Parlement catalan lui a coûté son poste. Mais qui est vraiment Carles Puigdemont, président de la région destitué hier soir ? Notre journaliste Anne Brigaudeau a réalisé son portrait.




(BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY / AFP)

10h40 : L'ancien candidat à l'élection présidentielle Benoît Hamon fait entendre ce matin une voix dissonante à celle de la France concernant la crise en Catalogne. L'ancien responsable PS estime que l'Union européenne "doit ouvrir une médiation" entre Madrid et Barcelone.

09h26 : Le chef de la police catalane a été destitué par Madrid, annonce le Journal officiel espagnol.

09h21 : Commençons la journée par notre traditionnelle revue de presse. Sans surprise, de nombreux titres mettent à leur une la situation en Catalogne, qui s'est tendue hier. Exemples avec Libération, Aujourd'hui en France et Midi Libre.