Catalogne : soirée agitée dans les rues de Barcelone

En direct depuis Barcelone, le journaliste Régis Nusbaum fait le point sur les affrontements entre les indépendantistes catalans et les forces de l'ordre vendredi 18 octobre.

FRANCEINFO

De nombreux heurts ont éclaté dans la soirée. Pour protester contre les condamnations prononcées contre des leaders séparatistes, les indépendantistes catalans ont appelé à manifester à Barcelone (Espagne) vendredi 18 octobre. Si la grève générale s'est déroulée dans le calme dans la journée, la nuit a été émaillée de violences. L'envoyé spécial sur place, Régis Nusbaum, décrit des "barricades en feu" dans les rues de la capitale catalane et une ville "complètement quadrillée par la police". Deux manifestants auraient été touchés par des tirs de Flash-Ball au cours de la soirée.

"La soirée risque d'être longue"

Peu à peu, la police espagnole, particulièrement crainte par les indépendantistes, déloge les groupes de manifestants à coups de grenades lacrymogènes. "On assiste à des courses éperdues autour du centre-ville, la soirée risque d'être longue", poursuit Régis Nusbaum. Les villes catalanes, Gérone et Tarragone, ont également été le théâtre de débordements vendredi soir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
En fin de soirée, la situation \"paraissait plus calme\", selon un porte-parole de la police régionale. Mais dans la ville, se dégageait une forte odeur de fumée.
En fin de soirée, la situation "paraissait plus calme", selon un porte-parole de la police régionale. Mais dans la ville, se dégageait une forte odeur de fumée. (JOSEP LAGO / AFP)