Catalogne : quel avenir pour les médias locaux ?

L'application de l'article 155 de la Constitution permettrait à Madrid de prendre la main sur les médias locaux catalans, notamment TV3. La chaîne a aussitôt exprimé ses inquiétudes.

France 3

Ils sont les voix et les visages de l'information en Catalogne. Ces journalistes sont fiers d'appartenir à la première chaîne d'information de la région. Ils sont pourtant venus travailler ce dimanche 22 octobre le coeur lourd. Ils ont appris hier que si l'article 155 de la Constitution est appliqué, le gouvernement de Madrid remplacera leurs dirigeants.

Madrid accuse la chaîne de ne pas être objective

Assis au milieu de ses collègues, Ramon Pellicer, figure emblématique de la chaîne, les incite à ne pas se laisser impressionner. "Ce sont des mots, nous nous basons sur des faits", assure le présentateur de TV3. Fort de son expérience, des changements de direction il en a connu. Pour expliquer son intervention, Madrid accuse la chaîne de ne pas être objective et de militer en faveur de l'indépendance. Ramon conteste et assure laisser sur son plateau toute la place au débat. Les 60 journalistes décideront dès demain quelle forme prendra leur résistance.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'application de l\'article 155 de la Constitution permettrait à Madrid de prendre la main sur les médias locaux catalans, notamment TV3. La chaîne a aussitôt exprimé ses inquiétudes.
L'application de l'article 155 de la Constitution permettrait à Madrid de prendre la main sur les médias locaux catalans, notamment TV3. La chaîne a aussitôt exprimé ses inquiétudes. (FRANCE 3)