Catalogne : le site de la cour constitutionnelle espagnole paralysé par une attaque informatique

Vendredi, le groupe de pirates informatiques Anonymous avait menacé d'attaquer plusieurs sites officiels espagnols. 

Capture d\'écran du site de la Cour constitutionnelle espagnole, innaccessible après une attaque informatique, samedi 21 octobre.
Capture d'écran du site de la Cour constitutionnelle espagnole, innaccessible après une attaque informatique, samedi 21 octobre. (FRANCEINFO)

Les Anonymous s'invitent-ils dans la crise catalane ? La page web de la cour constitutionnelle espagnole n'est plus accessible, samedi 21 octobre, à la suite d'une attaque informatique. "Le site n'est pas accessible à cause d'un afflux d'utilisateurs trop important"a indiqué un porte-parole du tribunal.

>> Manifestation, déclarations : suivez en direct la crise en Catalogne

Des menaces des Anonymous

Vendredi, le groupe de pirates informatiques Anonymous avait menacé d'attaquer plusieurs sites officiels espagnols. "Le groupe d'hacktivistes Anonymous annonçait, via des comptes, une campagne d'attaques massives sous les slogans #OpCatalunya et #FreeCatalunya", a annoncé, vendredi, le Département de la sécurité nationale, un organe du renseignement espagnol. 

Cette attaque informatique intervient en plein bras de fer entre Barcelone et Madrid sur l'indépendance de la Catalogne. Samedi, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé la mise en place de l'article 155, un article de la Constitution encore jamais utilisé, afin de reprendre le contrôle de la Catalogne au bord de la sécession.