Catalogne : la route vers l'indépendance sera difficile

En remportant la majorité absolue au Parlement régional, les Catalans estiment avoir décroché leur ticket pour l'indépendance. Mais l'Espagne ne laissera pas partir sa région la plus riche.

France 2

Les élus indépendantistes estiment qu'ils ont désormais le mandat nécessaire pour mettre en place les structures d'un État catalan, et pour négocier en douceur avec Madrid une sortie de l'Espagne dans les 18 mois qui viennent, comme l'explique l'envoyée spéciale de France 2 à Barcelone, Stéphanie Perez. Le problème, c'est que Madrid a toujours refusé une telle éventualité. On imagine mal comment le gouvernement central ne peut refuser un processus de discussions, mais la situation s'annonce difficile aussi pour les indépendantistes.

 Les séparatistes minoritaires en voix

C'est le gros point faible des indépendantistes : ils ont remporté la majorité des 135 sièges du Parlement régional, mais en termes de voix, ils restent minoritaires avec un score de 48%. Cet élément pourrait peser en faveur de Madrid dans la perspective d'éventuelles négociations. En bref, la région se réveille ce matin avec plus de questions que de réponses.

Le JT
Les autres sujets du JT