Catalogne : "L'Europe va être un jour obligée d'écouter la voix des Catalans", estime le comédien Sergi Lopez

Pour le comédien Sergi Lopez, ce qui se passe en Catalogne "est vraiment une révolution".

Le comédien catalan Sergi Lopez, le 19 octobre 2015.
Le comédien catalan Sergi Lopez, le 19 octobre 2015. (TIZIANA FABI / AFP)

Le manque d'implication de l'Europe dans la crise catalane, "ça nous déçoit un peu. Mais en même temps, on sait que ce n'est pas un sprint, ce n'est pas une course de 100 m", a estimé le comédien Sergi Lopez sur franceinfo mercredi 1er novembre. Une prise de position qui intervient alors que le président déchu, Carles Puigdemont, a exhorté la communauté internationale, et en particulier l'Europe,"à réagir".

Sergi Lopez se dit persuadé que "les Catalans sont décidés à aller loin. Vous allez voir, on a des convictions très pacifiques. On est persuadés qu'avec la non-violence, avec la position civique, l'Europe va être un jour obligée d'écouter la voix des Catalans."

"On a besoin de visualiser ces élections comme un référendum officiel"

"Ce qui se passe en Catalogne, c'est vraiment une révolution dans le sens où, depuis quelques mois et même quelques années, tout le monde est politisé", a estimé Sergi Lopez. "L'idée est de se dire que nous, on existe. Et puisqu'on existe, on a envie de se gouverner", a expliqué le comédien catalan qui juge que le déplacement de Carles Puigdemont à Bruxelles est la continuité d'"un schéma qui vient de très loin".

Sergi Lopez ne craint pas la fin de l'aventure indépendantiste lors des élections régionales anticipées du 21 décembre. "Ça ne va pas l'être. En Catalogne comme en Europe, on a besoin de visualiser ces élections comme un référendum officiel avec un regard international, avec toutes les garanties démocratiques (…) Nous sommes d'accord que tout le monde puisse s'exprimer, que justement un jour on puisse compter si on est trois, six, sept…"