Catalogne : entre indépendantistes ou avec Madrid, les négociations s'annoncent très longues

En direct de Barcelone (Espagne), le journaliste Marc Dana revient sur la situation en Catalogne.

FRANCE 3

Au lendemain du scrutin, la situation semble toujours aussi bloquée. Carles Puigdemont peut-il redevenir le président de la Catalogne ? "En tout cas, il en est convaincu. Il pense qu'il en a la légitimité, notamment parce qu'hier, son parti est resté finalement la force indépendantiste la plus puissante au Parlement catalan", explique le journaliste Marc Dana, en direct de Barcelone (Espagne).

Il risque l'incarcération

"Mais il va devoir négocier, notamment avec la totalité des députés indépendantistes. Et ce qui sera plus dur, ce sera avec la frange la plus radicale, alors qu'il est actuellement en train de tendre la main à Madrid, d'essayer de négocier avec le gouvernement central", poursuit le journaliste de France 3, avant de s'interroger : "Pourquoi ? Parce que trois députés indépendantistes sont toujours en prison. Et parce que chaque voix compte. Parce que s'il quitte Bruxelles, où il est actuellement en exil avec quatre députés indépendantistes, s'ils reviennent tous en Catalogne, il risque l'incarcération." Les négociations risquent encore d'être très longues, qu'elles soient entre indépendantistes ou avec Madrid.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation pour protester contre les violences policières durant le référendum d\'indépendance de la Catalogne, à Barcelone, le 3 octobre 2017.
Manifestation pour protester contre les violences policières durant le référendum d'indépendance de la Catalogne, à Barcelone, le 3 octobre 2017. (NICOLAS CELNIK / CITIZENSIDE)