Catalogne : des milliers de Catalans manifestent pour dénoncer les violences policières

À Barcelone, des dizaines de milliers de personnes ont défilé ce mardi 3 octobre pour dénoncer les violences policières survenues, dimanche, aux abords des bureaux de vote.

Cette vidéo n'est plus disponible

Barcelone noire de monde : ils sont des centaines de milliers unis derrière un même slogan, contre la police madrilène, symbole d'un pouvoir dont ils ne veulent plus. "Les policiers ont frappé des personnes âgées, des femmes, ils nous ont trainés au sol pour nous sortir des bureaux de vote", témoigne un manifestant. "On ne reconnait plus l'autorité de Madrid, on est fatigués", tient-il à ajouter. 

"Les rues seront toujours à nous"

"Les rues seront toujours à nous", crie la foule à l'unisson. La grève générale lancée par les indépendantistes a mis le pays à l'arrêt. "Malgré les apparences, l'indépendance de la Catalogne reste une cause minoritaire, mais la brutalité policière, elle, rassemble bien au delà des indépendantistes", précise la journaliste Anne-Charlotte Hinet. Le ressentiment s'apparente parfois à du harcèlement, comme lundi, près de Barcelone, où la foule a réclamé le départ de policiers logés dans un hôtel. Pris pour cibles, certains, en tenue civile, ont répondu par la surenchère, poing levé, au cri de "Vive l'Espagne!".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un référendum d’autodétermination, jugé illégal par Madrid, est organisé dimanche 1er octobre en Catalogne;
Un référendum d’autodétermination, jugé illégal par Madrid, est organisé dimanche 1er octobre en Catalogne; (MAXPPP)