Cet article date de plus de deux ans.

Catalogne : Carles Puigdemont a quitté la prison allemande où il était détenu

L'ancien chef du gouvernementénéralité de Catalogne a payé sa caution à la justice allemande et a quitté la prison de Neumünster. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Carles Puigdemont quitte la prison de Neumünster (Alemagne), vendredi 6 avril 2018. (PATRIK STOLLARZ / AFP)

L'ancien président catalan Carles Puigdemont a payé sa caution à la justice allemande et a quitté, vendredi 6 avril, la prison de Neumünster (Allemagne) où il était détenu depuis une dizaine de jours. Un tribunal du Schleswig-Holstein a autorisé sa remise en liberté, moyennant le versement d'une caution de 75 000 euros, et estimé que Carles Puidgemont pouvait être extradé pour détournement de fonds de publics mais pas pour "rébellion". Carles Puigdemont, lui, a exhorté l'Espagne "à entamer le dialogue" sur la Catalogne, lors d'une déclaration.

L'ex-président de la Généralité de Catalogne avait été arrêté en Allemagne sur la base d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne, où il est passible d'une peine pouvant aller jusqu'à 25 ans de prison pour avoir organisé un référendum illégal aux yeux de Madrid. L'Espagne dit respecter la décision du tribunal allemand, a annoncé vendredi le porte-parole du gouvernement, Inigo Mendez de Vigo, en conférence de presse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.