Carles Puigdemont arrêté en Allemagne

L'ex-président catalan Carles Puigdemont a été arrêté en Allemagne ce dimanche 25 mars. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen. L'annonce a tout de suite provoqué la mobilisation de ses partisans à Barcelone (Espagne).

France 2

Dans cette fourgonnette noire, Carles Puigdemont arrive à la prison de Neumunster (Allemagne) ce dimanche. C'est ici qu'il va passer sa première nuit en détention. Lundi, il sera présenté à un juge. L'interpellation a eu lieu quelques heures plus tôt, sur cette autoroute. La voiture de Carles Puigdemont venait tout juste de franchir le poste-frontière entre le Danemark et l'Allemagne, et elle se dirigeait vers la Belgique, là où l'ancien président catalan vit depuis octobre dernier. Difficile de croire à une arrestation due au hasard : la presse allemande affirme ce soir que les services de renseignement espagnols avaient transmis le type de voiture et son numéro d'immatriculation.

Rébellion et sédition

Pour autant, Carles Puigdemont, qui s'était réfugié depuis six mois en Belgique, sera-t-il automatiquement extradé ? Son avocat se prépare pour un nouveau long combat judiciaire. Pour le gouvernement espagnol, Carles Puigdemont est coupable de rébellion et de sédition, notamment pour avoir proclamé en octobre dernier l'indépendance de la Catalogne au Parlement de Barcelone (Espagne).

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader catalan Carles Puigdemont, le 7 février 2018, à Bruxelles (Belgique). 
Le leader catalan Carles Puigdemont, le 7 février 2018, à Bruxelles (Belgique).  (EMMANUEL DUNAND / AFP)