Les ventes immobilières à la hausse en Espagne

En Espagne, après des années avec une grande crise de l'immobilier, où des immeubles entiers sont restés en chantier, les ventes de logements repartent. En même temps, certains appartements sont bradés.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est une ville qui s'éveille ! Après onze années de crise, Sesena au sud de Madrid, retrouve une partie de ses habitants et de son activité. Fini la ville fantôme de 2007, symbole de la chute de l'immobilier espagnol, les centaines de logements inhabités et les rues désertes. Désormais, Carlos Nieto vend tous les mois plusieurs appartements dans des résidences construites juste avant la crise. "Aujourd'hui, onze ans après la crise, nous avons baissé le prix des appartements de 20 à 30% et on a réussi à les vendre en trois mois seulement. Sur les 98 logements que nous devions vendre, on n'en a plus qu'un seul", témoigne-t-il.

Des prix d'appartements divisés par trois

Antonio Martinez fait partie de ces nouveaux acheteurs. Il a acheté un 120 m2 à 74 000 euros contre 240 000 avant la crise. Un prix divisé par trois qui a convaincu le jeune retraité. "Quand ils ont construit cet immeuble, c'était trop cher, je ne pouvais pas me le payer. Aujourd'hui je n'ai pas eu besoin de demander un crédit, ni d'hypothéquer. C'était une offre très intéressante pour moi", confie le nouveau propriétaire. Avec la reprise de la croissance espagnole, c'est tout le secteur immobilier qui en profite.

Le JT
Les autres sujets du JT
immobilier espagne 
immobilier espagne  (FRANCE 2)