Europe : la place des seniors en Espagne

L'âge légal du départ à la retraite sera bientôt repoussé à 67 ans en Espagne, une inquiétude pour des seniors souvent déjà obligés de subvenir aux besoins de leurs enfants et petits-enfants.

FRANCE 3

On les appelle les "papys indignés", depuis plus d'un an ils manifestent tous les lundis dans toute l'Espagne. Des seniors devenus avec la crise les piliers de la société espagnole. "On manifeste pour défendre les retraites, et celles à venir. Parce que les nôtres sont basses et celles de demain sont en danger. Avec ma retraite et celle de ma compagne, on doit aider notre famille", explique Juan Garcia Sanchez. Un cas loin d'être isolé, en Espagne le salaire brut minimum est inférieur à 900 € contre 1 500 € en France. Alors, de nombreux grands-parents se retrouvent soutien de famille à l'âge de la retraite.

Les retraités soutiennent tout le système depuis la crise

Chez Juan Garcia Sanchez, il a même fallu faire de la place pour son arrière-petit-fils et ses deux parents, dans l'incapacité de se loger avec leurs trop faibles revenus. "Je crois qu'on mérite de se reposer, de s'arrêter, de pouvoir partir en vacances, mais on ne peut pas le faire. Qui va laisser ses êtres chers en difficulté ? Avec la crise, nous les grands-parents soutenons tout le système grâce à nos retraites", déplore Juan.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'âge légal du départ à la retraite sera bientôt repoussé à 67 ans en Espagne, une inquiétude pour des seniors souvent déjà obligés de subvenir aux besoins de leurs enfants et petits-enfants.
L'âge légal du départ à la retraite sera bientôt repoussé à 67 ans en Espagne, une inquiétude pour des seniors souvent déjà obligés de subvenir aux besoins de leurs enfants et petits-enfants. (FRANCE 3)