Espagne : le nouveau Premier ministre Pedro Sanchez annonce un gouvernement pro-européen et majoritairement féminin

Ce gouvernement prêtera serment jeudi devant le roi Felipe VI.

Pedro Sanchez donne une conférence de presse à Madrid (Espagne), le 6 juin 2018.
Pedro Sanchez donne une conférence de presse à Madrid (Espagne), le 6 juin 2018. (JAVIER SORIANO / AFP)

C'est "le reflet du meilleur de la société"  espagnole, a-t-il déclaré. Le socialiste espagnol Pedro Sanchez, arrivé au pouvoir après la chute du conservateur Mariano Rajoy, a présenté mercredi 6 juin un gouvernement pro-européen et majoritairement féminin. Avec 11 femmes et six hommes, dont un astronaute au ministère des Sciences, ce gouvernement qui prêtera serment jeudi devant le roi Felipe VI est le plus féminin que l'Espagne ait jamais connu.

Des personnalités pro-européennes

En pleins préparatifs du Brexit au Royaume-Uni, et alors que l'Italie vient de se voir se former un gouvernement eurosceptique, l'exécutif espagnol a volontairement un caractère pro-européen marqué. Pedro Sanchez a ainsi nommé l'ancien président du Parlement européen, Josep Borrell, aux Affaires étrangères et l'actuelle directrice du budget de l'UE, Nadia Calviño, à l'Economie.

Accordant une place prépondérante aux femmes, il a également nommé Carmen Calvo, 60 ans, comme vice-présidence. L'ancienne procureure antiterroriste Dolores Delgado arrive à la Justice et l'ancienne juge de la Cour suprême Margarita Robles à la Défense. Isabel Celaa sera chargée de l'Education, Magdalena Valerio du Travail, Carmen Montón de la Santé.