Cet article date de plus de quatre ans.

Espagne : heurts à Madrid après la mort d'un vendeur à la sauvette sénégalais

Une manifestation pour dénoncer la mort de Mame Mbaye Ndiay a attiré plus d'un millier de personnes dans le quartier central de Lavapiès, à Madrid (Espagne), vendredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des centaines de personnes manifestent après la mort du vendeur sénégalais Mame Mbaye Ndiaye, le 16 mars 2018 à Madrid (Espagne).  (LUIS SALGADO / AFP)

Plusieurs heurts avec la police ont eu lieu dans le centre de Madrid (Espagne), après la mort dans des circonstances controversées d'un vendeur à la sauvette sénégalais, jeudi 15 mars. Après de nouveaux incidents ayant eu lieu en fin de matinée vendredi, la première adjointe à la maire de Madrid, Marta Higueras, a lancé un appel au calme, tout en annonçant que la maire, Manuela Carmena, avait écourté un séjour à Paris pour rentrer à Madrid.

Vendredi soir, une manifestation a attiré plus d'un millier de personnes sur une des places du quartier central de Lavapiés. Au début du rassemblement, certains manifestants criaient "police assassine", selon des journaliste de l'AFP sur place. Le mouvement s'est par la suite dispersé dans le calme vers 21 heures. 

Une manifestation a aussi eu lieu à Barcelone, sans incident. Les participants répondaient à un appel à manifester lancé par le "Syndicat des manteros", représentant les vendeurs à la sauvette. L'organisation souhaite "dénoncer le racisme institutionnel" ayant conduit selon eux à "l'assassinat" de Mame Mbaye Ndiaye, un Sénégalais de 35 ans.

Dix policiers blessés

Jeudi en fin d'après-midi, Mbaye Ndiaye avait fui une intervention de la police sur la très touristique place de la Puerta del Sol. Il avait par la suite gagné, vraisemblablement avec son lourd ballot, le quartier de Lavapiés. Selon les services d'urgence, il s'y est effondré pris de convulsions, victime d'une crise cardiaque.

Selon l'élu en charge de la police municipale de Madrid, José Javier Barbero Gutiérrez, Mbaye Ndiaye a succombé à un arrêt cardiaque environ 15 ou 20 minutes après s'être "apparemment trouvé Puerta del Sol où s'était produite une intervention policière concernant la vente ambulante". "Nous n'avons pas connaissance d'une intervention policière le visant personnellement", a ajouté l'élu. De nombreux Sénégalais assurent pourtant qu'il a été contraint de courir car il était pourchassé. La mairie de Madrid a annoncé une enquête approfondie sur sa mort. 

Dans la soirée jeudi, des dizaines de protestataires ont lancé des pierres, des gros pavés et des bouteilles sur un camion de pompiers. De nombreux policiers se sont déployés et ont riposté en tirant des balles en caoutchouc. Du mobilier urbain, des entrées de succursales bancaires et des deux-roues ont été incendiés. La police, qui a procédé à six arrestations, a compté dix blessés dans ses rangs. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.