Espagne : arrestation de cinq personnes soupçonnées d'appartenir à "une organisation terroriste"

Lors des perquisitions réalisées au domicile du leader présumé du groupe, plusieurs machettes ont été retrouvées ainsi que plusieurs dizaines de cartouches.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un véhicule de la police espagnole arrive à la Cour Suprême, à Madrid, le 12 février 2019. (Photo d'illustration) (GABRIEL BOUYS / AFP)

Cinq personnes soupçonnées d'"appartenance à une organisation terroriste" ont été arrêtées à Barcelone et Madrid, a annoncé la police espagnole mercredi 13 octobre. Selon le quotidien local El Pais (article en espagnol), tous ont été incarcérés. La police avait ouvert une enquête en décembre 2020 après avoir "détecté l'entrée en Espagne d'un membre presumé de l'Etat islamique". Cet homme algérien et deux de ses compatriotes ont été interpellés en janvier à Barcelone.

Selon la police, ce groupe était sous la coupe d'un quatrième homme qu'ils appelaient "Cheikh" et qui est accusé d'"endoctrinement actif". Déjà interpellé en 2016 en Turquie alors qu'il tentait de rejoindre le groupe Etat islamique, cet individu avait été remis en liberté et s'était rendu dans plusieurs pays. Il a finalement été arrêté en mars à Barcelone.

C'est la tentative d'achat d'un fusil d'assaut kalachnikov par ce groupe qui a déclenché l'opération, a expliqué la police sans donner davantage de détails. Lors des perquisitions réalisées au domicile du leader présumé du groupe, plusieurs machettes ont été retrouvées ainsi que plusieurs dizaines de cartouches. La police espagnole n'a pas fourni plus de précisions sur l'arrestation du cinquième homme à Madrid, début octobre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.