Catalogne : les partis indépendantistes en passe de conserver leur majorité absolue au Parlement, après le dépouillement de plus de 90% des bulletins

Ces élections régionales anticipées sont voulues par Mariano Rajoy qui souhaite, selon son expression, rétablir la "normalité" en Catalogne.

Une affiche électorale avec l\'ancien président de la Catalogne, Carles Puigdemont, à Barcelone, le 21 décembre 2017.
Une affiche électorale avec l'ancien président de la Catalogne, Carles Puigdemont, à Barcelone, le 21 décembre 2017. (ALEXANDROS MICHAILIDIS / SOOC / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les électeurs se sont déplacés en masse : 81,71% d'entre eux ont voté, jeudi 21 décembre, en Catalogne. Et les trois formations indépendantistes (ERC-CatSi, Ensemble pour la Catalogne, CUP) sont bien parties pour conserver leur majorité absolue au Parlement régional, selon les résultats du dépouillement de 94% des bulletins (lien en anglais)Suivez la situation dans notre direct.

 Participation massive. La participation à atteint 81,71%, selon les autorités locales. C'est nettement plus que lors des élections de 2015, qui avaient déjà beaucoup mobilisé les électeurs, avec un taux final qui avait atteint presque 75%.

Sondages serrés. Les dernières études donnaient séparatistes et unionistes au coude-à-coude. Aucun des six partis du Parlement sortant, dont les sensibilités vont de la gauche séparatiste marxiste à la droite du Parti populaire (PP) du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, ne devrait être en mesure d'obtenir à lui seul la majorité absolue (68 sièges). Mais à elle trois, les formations séparatistes peuvent obtenir, d'une courte tête, cette majorité.

Rétablir la "normalité". Mariano Rajoy avait lui-même annoncé la tenue de ce scrutin, fin octobre, en même temps que la dissolution du Parlement sortant et la destitution de l'exécutif autonome de Catalogne. Il souhaitait, selon son expression, rétablir la "normalité" en Catalogne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CATALOGNE

23h58 : Forte participation, victoire des indépendantistes, percée de Ciudadanos... Voici les principaux enseignements de cette soirée électorale.

23h56 : @Pierre @JEREMY @anonyme : Vous êtes nombreux à me poser des questions dont je n'ai pas encore la réponse ce soir. Mais je vous invite à allumer votre radio demain matin. Franceinfo sera en édition spéciale depuis Barcelone à partir de 7 heures et cela devrait vous aider à y voir plus clair dans cette crise catalane.

23h56 : Si les indépendantistes trouvent une alliance Carles Puigdemont sera-t-il toujours président du Parlement ?

23h56 : Et que va t il se passer pour les nouveaux élus en exil ou en prison ? Libération et retour en Catalogne ? Ou maintien des poursuites ?

23h56 : Une majorité indépendantiste dans le contexte actuel, cela donne quels enjeux pour la suite ? Camouflet pour Madrid ?

23h50 : A noter que le PP, le parti du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, ne récolterait que 4 sièges, soit 7 de moins qu'en 2015.

23h30 : "Les gens ont cru à ce message que tout ce qui arrive de mauvais est le résultat ou le produit de Madrid."

Partisan de l'unité de l'Espagne et membre du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol , Tony Fernandes commente sur franceinfo les résultats de ce soir.

23h49 : @max : Effectivement, en nombre de voix, les indépendantistes ne recueillent que 47,5% des suffrages, contre 52,42% pour les autres partis. Mais ce n'est pas étrange, c'est simplement le résultat du système de pondération des voix, qui profite aux régions rurales et donnent aux indépendantistes 70 des 135 sièges du parlement.

23h26 : Étrange de gagner avec 47% des voix pour les independantistes ???

23h19 : : Dans l'immédiat, les trois listes indépendantistes vont surtout devoir trouver un accord pour former une majorité et gouverner. Ils n'avaient pas réussi à s'unir pendant la campagne. Pour le reste, il est difficile de prévoir la suite des événements.

23h19 : Si les indépendantistes l'emportent, que-va-t-il se passer ? Une nouvelle déclaration d'indépendance ?

23h16 : Au sein du mouvement indépendantiste, Junts per Catalunya, le parti de Carles Puigdemont, arrive légèrement devant la gauche républicaine (ERC) d'Oriol Junqueras, le leader catalan emprisonné, avec 34 sièges contre 32. Les anticapitalistes du CUP, eux-aussi indépendantistes, arrivent loin derrière, avec 4 sièges.

23h02 : @anonyme : Je ne peux pas vous répondre avec certitude. Mais sachez que nous en sommes à 92,23% des bulletins dépouillés selon le site officiel de la Generalitat. Patience, le dénouement est proche !

23h02 : Quand aurons-nous les résultats définitifs de l'élection en Catalogne ?

22h57 : Ces résultats partiels donnent le sourire à Carles Puigdemont, l'ancien président de la Generalitat, exilé en Belgique.



(Aris Oikonomou / AFP)

22h51 : Selon les résultats partiels (84,3% des bulletins dépouillés), les trois listes séparatistes obtiendraient ensemble 70 sièges sur 135, deux de plus que la majorité absolue au parlement régional. Mais le premier parti serait Ciudadanos, anti-indépendance, avec 36 élus.

22h49 : La participation est de 81,71%, contre un peu moins de 75% en 2015.

22h43 : Les indépendantistes obtiendraient la majorité des sièges au Parlement, selon des résultats partiels sur 80% des votes.

22h25 : Voici quelques images du dépouillement dans un bureau de Barcelone (avec la princesse Leia en guest-star).





(Alexandros Michailidis / SOOC / AFP)

22h07 : C'est une première indication. Selon des résultats partiels publiés par l'exécutif catalan après dépouillement de 30% des bulletins, les mouvements indépendantistes pourraient obtenir 71 élus, soit trois de plus que la majorité absolue, dans le Parlement de 135 sièges.

20h53 : Selon l'AFP, une première estimation, portant sur 80% des suffrages, doit être donnée à 22 heures.

20h32 : Le dernier chiffre dont nous disposons, celui de 18 heures, est de 68,32% de participation. C'est cinq points de plus qu'à la même heure en 2015, pour les dernières élections régionales.

20h31 : Quel est le taux de participation ?

20h16 : @anonyme : Une première estimation, basée sur un sondage sortie des urnes et publiée par La Vanguardia, donne les indépendantistes en position de remporter la majorité absolue. Mais ce n'est qu'une indication, à prendre avec précaution. Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons des résultats fiables.

20h14 : A quelle heure des premiers résultats / estimations ?

13h53 : Parmi ces votants matinaux se trouvait une jeune catalane de 18 ans, Laura Sancho. Une inconnue entourée de photographes, car elle a voté par procuration pour Carles Puigdemont, le président déchu, exilé en Belgique. Il l'a remerciée sur Twitter : "Tu représentes cette aube d'espérance."



(ERIC GAILLARD / REUTERS)

13h55 : La participation aux élections régionales en Catalogne atteint 34,51% à 13 heurs, annoncent les autorités. C'est un petit peu moins que lors du précédent scrutin en 2015 (35,1%), mais celui-ci se déroulait un dimanche, notent les observateurs. Les bureaux de vote fermeront à 20 heures.



(JON NAZCA / REUTERS)

10h30 : Bonjour @Stephou. Les bureaux de vote ferment à 20 heures en Catalogne. Les premières estimations devraient être dévoilées dans la foulée, mais attention les analystes s'attendent à un résultat serré.

10h29 : A quelle heure aurons-nous les résultats des élections en Catalogne ?

10h10 : Les bureaux de vote ont ouvert en Catalogne pour des élections régionales décisives opposant séparatistes et partisans de l'unité de l'Espagne. La participation s'annonce massive pour cette journée de vote, comme le montre cette photo d'un journaliste de France 3 montrant une file d'attente devant un bureau de vote à Barcelone.





(MARC DANA / FRANCE 3)

09h04 : Les bureaux de vote viennent d'ouvrir en Catalogne. Les Catalans doivent décider si les indépendantistes vont rester au pouvoir dans leur région. Suivez notre direct.