Cet article date de plus de cinq ans.

Crash de l'A400M : deux enquêtes ouvertes pour connaitre les causes du drame

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Crash de l'A400M: Deux enquêtes ouvertes pour connaitre les causes du drame
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les raisons du crash de l'A400M survenu à Seville ce samedi 9 mai sont encore floues. Aude Soufi, envoyée spéciale à Madrid pour France 2 fait le point sur les premiers éléments.

Que s'est-il passé ce samedi 9 mai lorsqu'un Airbus militaire s'est crashé à Seville ? "On a très peu d'éléments d'informations mais les enquêteurs sont déjà sur place pour essayer de comprendre pourquoi cet Airbus A400M s'est crashé immédiatement après le décollage et après avoir émis un signal de détresse", commente la journaliste Aude Soufi, envoyé spéciale pour France 2

Des brûlures au 3e degré

"Il y a deux enquêtes qui ont été ouvertes. L'une par la police judiciaire de Seville sous la direction d'un juge d'instruction, l'autre par la commission d'enquête des accidents de l'aviation civile car même si l’Airbus était un avion militaire il n'était pas encore utilisé par l'armée mais était en vol d'essai", explique Aude Soufi avant de détailler le profil des personnes à bord. "Il y avait six personnes à bord, un pilote, un copilote, un mécanicien et trois ingénieurs. Quatre de ces personnes ont trouvé la mort, deux d'entre elles sont dans un état grave, brûlées au 2e et 3e degré. Toutes ces personnes étaient de nationalité espagnole et employées par Airbus", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.