Cet article date de plus de quatre ans.

Subirats : les habitants s'interrogent

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Subirats : les habitants s'interrogent
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions


Le dernier membre de la cellule terroriste encore en fuite a été abattu par la police espagnole à Subirats, près de Barcelone, lundi 21 août.

C'est sur ce petit chemin que la cavale du terroriste de Barcelone a pris fin. C'est ici qu'il a été abattu hier, lundi. Pourquoi Younès Abouyaaqoub était-il dans cette région agricole ? A-t-il improvisé sa fuite ou au contraire avait-il des complices ? Dans cette petite ville de 10 000 habitants, c'est la stupéfaction.

Cellule terroriste neutralisée

Après 96 heures de traque, la journée d'hier a été décisive. À 13h, le ministre de l'Intérieur espagnol brandit la photo de Younès Abouyaaqoub et fait appel à la vigilance des citoyens. À 15h30, deux personnes appellent la police. Elles affirment avoir vu le suspect près de la gare de San Sadurni d'Anoia, à 50 km de Barcelone. Très vite, la police locale passe la région au crible. À 17 h, Younès Abouyaaqoub est abattu par les policiers. Sa ceinture explosive était fausse. Selon les autorités, tous les membres actifs de la cellule terroriste sont désormais neutralisés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.