Cyclisme : fête et émotion sur le départ de la Vuelta à Nîmes

Dans une ambiance festive, mais marquée par les attentats de Catalogne, le tour d'Espagne est parti aujourd'hui de Nîmes (Gard) sous les applaudissements d'un public venu nombreux.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'ambiance se veut festive même si tout le monde a Barcelone en tête. Ce samedi 19 août marquait le grand départ de la Vuelta, le tour d'Espagne, à Nîmes (Gard). Une épreuve majeure de la saison pour les cyclistes et un événement festif pour les nombreux spectateurs venus applaudir les coureurs. Les attaques de Barcelone et de Cambrils sont pourtant dans tous les esprits, du côté des spectateurs, de l'organisation ou des coureurs.

Un départ festif

Pas question pour autant de se laisser dominer par la peur, la Vuelta est maintenue coûte que coûte. Face à la menace, 1000 policiers français et espagnols ont été mobilisés pour encadrer ce grand départ, tout le monde est rassuré. Avant de laisser place au sport et à la fête, une minute de silence a été respectée en hommage aux victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur la Vuelta, Alberto Contador va participer à sa dernière course, une pression particulière avec les attentats en Catalogne.
Sur la Vuelta, Alberto Contador va participer à sa dernière course, une pression particulière avec les attentats en Catalogne. (LIONEL BONAVENTURE / POOL)