Barcelone : un hommage entre émotion et colère

La cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat du 17 août 2017, en Espagne, a été rythmée par l'émotion, mais aussi la colère. Le point avec Charlotte Gillard.

France 3

Barcelone, en Espagne, a été le théâtre d'un hommage touchant vendredi 17 août, un an après l'attentat du camion fou et celui de Cambrils qui ont fait 16 morts en Espagne."Tout a commencé par un hommage poignant, notamment lorsque les choristes ont commencé à entonner Imagine de John Lennon, détaille la journaliste Charlotte Gillard présente sur place. Mais beaucoup regrettent aussi la dimension politique et polémique qu'ont pris ces événements puisque nous avons assisté en marge de ces commémorations à des altercations entre des militants indépendantistes catalans et des militants unionistes."

Évincées par la crise politique ?

Pourtant, c'est justement ce que voulaient éviter les familles des victimes. "Elles se disent oubliées, mises à l'écart et évincées par cette crise politique", ajoute la journaliste. La demande des victimes de respecter une trêve politique fait d'ailleurs la une des journaux du vendredi 17 août, comme celle de la Vanguardia. "Le sentiment de colère est largement partagé par les associations françaises qui étaient présentes aujourd'hui et qui nous ont confié regretter l'absence de politiques français", conclut l'envoyée spéciale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme dépose des fleurs sur Las Ramblas, le 16 août 2018, un après les attentats qui ont coûté la vie à 16 personnes. 
Un homme dépose des fleurs sur Las Ramblas, le 16 août 2018, un après les attentats qui ont coûté la vie à 16 personnes.  (JOSEP LAGO / AFP)