Cet article date de plus de quatre ans.

Attentats en Catalogne : l'auteur présumé de l'attaque de Barcelone abattu par la police

L'opération a eu lieu à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Barcelone, lundi 21 août, sur une route de Subirats. Auteur présumé de l'attentat de Barcelone, Younès Abouyaaqoub était recherché par toutes les polices d'Europe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des policiers inspectent le site où l'auteur présumé de l'attentat de Barcelone (Espagne) a été abattu, lundi 21 août 2017 à Subirats. (LLUIS GENE / AFP)

La police catalane dit avoir abattu Younès Abouyaaqoub, l'auteur présumé de l'attentat de Barcelone. L'opération a débuté peu après 16 heures, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Barcelone, lundi 21 août, sur une route de Subirats. "Nous confirmons que la personne abattue lors de l'incident de Subirats est Younès Abouyaaqoub, auteur de l'attentat terroriste à Barcelone", ont tweeté les Mossos d'Esquadra, la police catalane. "Nous avons pu vérifier avec un contrôle en douze points qu'il s'agissait bien de l'individu que nous recherchions", a insisté Josep Lluis Trapero, chef de la police locale.

Une opération menée après un signalement téléphonique

"On a entendu passer beaucoup de voitures de police, 20 ou 25, toutes sirènes hurlantes", a expliqué Roser Ventura, employée dans une cave à vin à environ 500 mètres de l'endroit où Abouyaaqoub avait été repéré. "Ici, il y a pas mal de maisons de travailleurs saisonniers abandonnées, c'est facile de se cacher", a également précisé un habitant.

"Une femme a appelé la police pour signaler un individu qui pouvait correspondre au signalement", a expliqué Josep Lluis Trapero, lors d'une conférence de presse. Un peu plus tard, deux policiers de proximité ont aperçu un individu dans les vignes. "Ils ont demandé à cette personne de s'identifier et cette personne portait une chemise ouverte, a poursuivi le chef de la police catalane. Il a crié 'Allah Akbar' et les policiers ont aperçu ce qui semblait un gilet explosif, comme ce qu'on avait vu lors de l'attentat de Cambrils." Les agents ont tiré et abattu l'homme.

Il était recherché par toutes les polices d'Europe

L'homme "gît face contre terre et un robot s'approchait vers 17 heures du corps pour déterminer s'il est porteur ou non d'explosifs", avait déjà précisé la police, avant la conférence de presse de son responsable. La ceinture a été retirée par les démineurs qui n'ont pas, à ce stade, confirmé si elle était factice. La zone a été bouclée par la police et un hélicoptère survolait la zone.

>> Attentats en Catalogne : ce que l'on sait de Younès Abouyaaqoub, l'auteur présumé de l'attaque à Barcelone

Younès Abouyaaqoub était en fuite depuis l'attaque commise à Barcelone, jeudi après-midi. Accusé d'avoir conduit le fourgon qui a tué 13 personnes, et d'avoir tué un automobiliste à l'arme blanche pour lui voler son véhicule, il était recherché par toutes les polices d'Europe. "Il est dangereux, et pourrait être armé", avait précisé la police catalane. Sa photo avait été diffusée dans la population.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats en Catalogne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.