Attentats de Barcelone : un an d'enquête

Le 17 août 2017 à 16h30, un terroriste islamiste de 22 ans fonçait sur les Ramblas de Barcelone (Espagne) avant une autre attaque à Cambrils. Au total, 16 personnes ont perdu la vie. Plus d'une centaine d'autres ont été blessées. Un an après, l'Espagne se souvient et l'enquête se poursuit.

France 2

Un an après les terribles attaques sur les Ramblas de Barcelone et à Cambrils, en Espagne, le journaliste Matthieu Boisseau est sur place, là où a eu lieu une cérémonie d'hommages vendredi 17 août, en présence du roi Felipe VI. Il explique : "Ce sont d'abord les familles des victimes et les blessés, qui ont déposé des fleurs sur l'avenue des Ramblas, à l'endroit même où le terroriste avait déposé sa camionnette, après avoir percuté la foule. Puis il y a eu la cérémonie officielle. Elle n'a toutefois pas échappé aux tensions politiques qui secouent la Catalogne, au sujet de son indépendance." Le roi d'Espagne Felipe n'était pas le bienvenu.

Poursuite de l'enquête judiciaire à l'échelle européenne

Un an après, il y aussi la poursuite d'une enquête judiciaire. Les policiers sont convaincus qu'un attentat de plus grande ampleur encore était en préparation. Les terroristes préparaient des ceintures d'explosifs depuis deux mois et amassaient plus d'une centaine de bonbonnes de gaz.

Cinq jours avant l'attaque, ils étaient devant la tour Eiffel. Ils comptaient à priori, cibler plusieurs monuments, comme la Sagrada Familia à Barcelone et la tour Eiffel. Leurs plans de grande ampleur a été déjoué, par l'explosion de leur base. Ce sont des amis très proches et un imam qui les auraient radicalisés. Tous viennent de la même ville, Ripol. Mais les enquêteurs en sont persuadés : derrière cette cellule se cache un donneur d'ordres, qui reste introuvable. L'enquête se poursuit à l'échelle européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme dépose des fleurs sur Las Ramblas, le 16 août 2018, un après les attentats qui ont coûté la vie à 16 personnes. 
Un homme dépose des fleurs sur Las Ramblas, le 16 août 2018, un après les attentats qui ont coûté la vie à 16 personnes.  (JOSEP LAGO / AFP)