Vivre sans plastique, c'est possible ?

Alors que le Parlement européen a voté la fin du plastique à usage unique pour 2021, une Danoise tente de vivre sans utiliser de plastique. Une expérience très compliquée.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cette Danoise a presque dit "non" au plastique. "Beaucoup de gens me disent : 'mais de quelle planète tu viens toi ?'", raconte Berit. Sa solution : revenir à une consommation raisonnée. "Voici ma brosse à dents en bois. Malheureusement les poils sont en plastique". Berit s'est donc réappropriée les objets anciens comme une brosse pour faire la vaisselle composée de bois pour le manche et de crins de cheval pour les poils.

Vers la fin du plastique à usage unique

Malgré tous ses efforts, elle ne trouve pas toujours des produits sans emballage plastique. "Je n'achète plus de crème fraiche, car tous les pots sont en plastique. Pour le lait, pourquoi ne plus le vendre dans les bouteilles en verre ?", questionne-t-elle. Plus de 70% des déchets plastiques en mer sont des objets jetables. Le 24 octobre, le parlement européen a voté l'interdiction du plastique à usage unique pour 2021.

Actuellement, seul un quart des emballages en plastique sont recyclés, selon une étude publiée en mars 2018 par \"60 Millions de consommateurs\".
Actuellement, seul un quart des emballages en plastique sont recyclés, selon une étude publiée en mars 2018 par "60 Millions de consommateurs". (SCIENCE PHOTO LIBRARY / R3F / AFP)