VIDEO. Vingt-cinq années de fonte de la banquise dans l'Arctique résumées en une minute

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), agence océanographique et météorologique américaine, a compilé vingt-cinq années d’évolution de la banquise de l'océan Arctique.

YOUTUBE / NOAA
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une nouvelle preuve du réchauffement climatique et de ses conséquences. La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), agence océanographique et météorologique américaine,  a compilé vingt-cinq années d’évolution de la banquise du pôle Nord. Pour bien se rendre compte de l'ampleur, l'agence en a fait une vidéo d'une minute, mise en ligne le 15 décembre et repérée par Ouest-France.

La glace la plus ancienne a presque disparu

Sur ces images, les zones en blanc représentent la banquise la plus ancienne, alors que celle en bleu la plus récente, c'est-à-dire celle qui se forme de manière saisonnière. A partir de 1987, et au fil des années suivantes, on observe la rapide diminution des zones blanches. Cette glace ancienne représentait 20% au début des relevés, et seulement 3% en 2015.

Autre preuve des bouleversements qui touchent les régions du pôle Nord, la température de l'air dans l'Arctique a atteint un record cette année depuis le début des relevés en 1900. Elle a dépassé la normale de 1,3 °C et atteint son niveau "le plus élevé depuis le début des relevés en 1900", a précisé l'Arctic Report Card 2015 publié par l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). La banquise arctique a atteint aussi sa surface maximum annuelle le 25 février, soit deux semaines plus tôt que d'habitude, formant "l'étendue la plus faible depuis le début des relevés en 1979".

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a résumé vingt-cinq années d’évolution de la banquise dans l\'océan arctique.
La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a résumé vingt-cinq années d’évolution de la banquise dans l'océan arctique. (YOUTUBE / NOAA)