Vidéo On a parlé d’écologie avec les élèves d’une école primaire

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
A quoi ressemblera la planète quand vous serez adultes ? C’est la question qu’a posé Brut aux élèves d’une école primaire. Et leurs avis sont déjà bien tranchés.
VIDEO. On a parlé d’écologie avec les élèves d’une école primaire A quoi ressemblera la planète quand vous serez adultes ? C’est la question qu’a posé Brut aux élèves d’une école primaire. Et leurs avis sont déjà bien tranchés. (Brut.)
Article rédigé par Brut.
France Télévisions
A quoi ressemblera selon vous la planète Terre quand vous serez adultes ? C’est la question qu’a posée Brut aux élèves d’une école primaire. Et leurs avis sont déjà bien tranchés.

Je suis choqué. Parce que c'est quand même bizarre de détruire la végétation alors que la végétation, elle n'a rien fait” explique Isaac, quand on lui demande à quoi ressemblera la planète Terre quand il sera adulte. Selon lui, la Terre “souffre” déjà “à cause de tous les déchets, toute la pollution... Moi, je dis qu'elle ne va pas tenir longtemps”. “Et même les animaux sont chassés, les arbres sont coupés… Il y a beaucoup d'espèces qui ont disparu, comme le dodo, pourtant c’est un animal sympa. Je trouve que c'est quand même injuste de détruire quelque chose qui nous a été offert. Il faut quand même faire quelque chose, sinon il risque de plus rien rester dans quelques années. (...) La banquise, elle fond. Les ours polaires, ils n'arrivent même plus à tenir sur un glaçon” ajoute Adam. 

“Je vois des gens jeter des mégots par terre, ça me met en rogne”

Pour Nina, les adultes ont une responsabilité dans l’avenir de la Terre : “C'est aussi de notre faute si on fait ça. Je me sens en colère et triste parce qu'après, pour les générations futures, ça leur ferait du mal et ça les mettrait en danger. Et je pense qu'il faudrait faire des efforts pour essayer d'arrêter ça. (...) Les adultes continuent à utiliser et consommer des choses et ils nous font faire pareil. Et donc ils nous apprennent à faire comme ça. Et si on n'apprend pas d'une manière différente, on pourra plus arrêter après. (...) Les adultes pensent que eux savent ce qu'il faut faire, mais les enfants, ils ont aussi des bonnes idées, qu'ils peuvent faire. Et ils peuvent aussi faire des choses pour essayer de changer”.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.