Cet article date de plus de cinq ans.

"ENVOYE SPECIAL". Thaïlande : la plage de Maya Bay, un paradis désormais interdit

Publié Mis à jour
Envoyé spécial. La plage de Maya Bay, un paradis désormais interdit
Envoyé spécial. La plage de Maya Bay, un paradis désormais interdit Envoyé spécial. La plage de Maya Bay, un paradis désormais interdit (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions

Dans les eaux turquoise de la Thaïlande, derrière une muraille naturelle, une plage paradisiaque – dont l'accès est interdit. Si Maya Bay est fermée, c'est que Maya Bay se meurt : le succès mondial du film "La Plage", avec Leonardo DiCaprio, en avait fait un enfer. Extrait d'un reportage d'"Envoyé spécial".

Au large de Phuket, en Thaïlande, une forteresse de roche surgit des eaux turquoise de la mer d'Andaman. C'est par cette muraille naturelle que l'île inhabitée de Phi Phi Ley, le joyau de l'archipel Koh Phi Phi, protège son trésor : la plage de Maya Bay, peut-être l'une des plus belles du monde.

Un petit paradis dont l'accès est interdit depuis le 1er octobre 2018. Le succès mondial du film La Plage, tourné ici en 2000 avec Leonardo DiCaprio, Virginie Ledoyen et Guillaume Canet, en avait fait un enfer : les aventures de trois routards venus vivre une expérience mystique dans cet éden avaient révélé au monde l'existence de ce décor de rêve.

Interdire la plage pour la sauver

Juste avant sa fermeture, 5 000 vacanciers déferlaient chaque jour sur cette plage de 250 mètres de sable immaculé. Une marée humaine qui piétinait les coraux, anéantissant peu à peu les fonds marins. Les autorités thaïlandaises n'avaient pas le choix : il fallait interdire la plage pour tenter de la sauver.

Aujourd'hui, une ligne de démarcation sur l'eau ferme la baie. Les touristes sont mécontents, explique un guide, et certains proposent de payer pour la franchir. Mais c'est un délit sévèrement réprimé. Grâce à cette mesure radicale, l'île renaît petit à petit.

Extrait de "Maya Bay, la plage interdite", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 20 juin 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.