Vidéo Electrique, hydrogène, hybride… L’aviation est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire pour voler dans un ciel plus propre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
VIDEO. Electrique, hydrogène, hybride… L’aviation est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire pour voler dans un ciel plus propre
Article rédigé par
France Télévisions

"C’est aujourd’hui le devoir de chacun de contribuer à ce que l’air continue à être respirable", affirme le patron de la société slovène qui a construit le premier avion électrique certifié en Europe… Extrait du magazine "Nous, les Européens" diffusé dimanche 6 juin 2021 à 10h30 sur France 3.

"Si vous regardez notre Terre depuis l’espace, vous verrez une mince ceinture bleue : c’est l’atmosphère. Vous pouvez passer des semaines sans manger, des jours sans boire, mais seulement quelques minutes sans oxygène", dit au magazine "Nous, les Européens" (replay) le patron de la société slovène Pipistrel Aircraft, qui a mis au point le premier avion 100% électrique certifié par l'Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne (article en anglais), le Velis Electro.

Au début des années 2000, Ivo Boscarol est un tout petit constructeur aéronautique, mais il pressent déjà que l’aviation ne peut plus continuer à brûler impunément un milliard de tonnes de kérosène par jour : "C’est aujourd’hui le devoir de chacun de contribuer à ce que l’air continue à être respirable. Il y a vingt ans, on a commencé à imaginer une électrification des avions parce qu’ainsi il n’y aurait pas d’émissions de gaz carbonique. C’est très propre…" précise-t-il.

Des projets d'avions du futur plein les cartons...

Le petit biplace slovène, notamment destiné à la formation des pilotes dans les aéroclubs, est un premier pas vers le futur, aussi modeste soit-il. Quelques pilotes de renom l’ont bien compris et ils ont réalisé un mini raid de trois jours entre Lausanne et Aix-en-Provence, avec des étapes limitées à 130 kilomètres, à cause de l’autonomie. Ce défi a pris pour nom l’Elektropostal (Une nouvelle ère pour un nouvel air), en référence à la prestigieuse épopée de l’Aéropostale avec des légendes comme Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet… Une nouvelle page de l’aviation est en train de s’écrire avec des ingénieurs qui ont cette part de rêves en tête.

Treize nationalités cohabitent aujourd’hui dans les bureaux de la société slovène. "C’est beaucoup plus difficile de mettre en place des innovations dans les grandes sociétés. C’est aux petites compagnies de les guider. Et elles vont passer ensuite dans des entreprises plus grandes", explique Andrès Znidar, qui a quitté son poste d’ingénieur, à Toulouse, dans une société qui avait pour client Airbus, afin de rejoindre Pipistrel. Il travaille notamment sur le projet d’un avion cargo hybride à décollage vertical et un futur avion d’affaires de dix-neuf places. Le marché est énorme car plusieurs dizaines de milliers d’appareils vont devoir être remplacés, rien qu’en Europe…

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.