VIDEO. Des déchets de plus en plus gros retrouvés sur le continent de plastique au milieu de l'océan Pacifique

S'ils se désagrègent dans l'eau, ils pourraient faire exploser la superficie de la vaste étendue de micro-particules située entre Hawaï et la Californie.

FRANCE INFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Nos océans sont remplis de plastique, et ça se voit de plus en plus. Une équipe de l'organisation néerlandaise The Ocean Cleanup a survolé le Pacifique pour observer le plus grand continent de plastique, situé au large de la Californie et d'Hawaï (Etats-Unis). Dans ces étendues – il en existe cinq, une par océan –, l'eau est remplie de débris de plastique, le plus souvent réduits à l'état de minuscules particules. Mais on y trouve de plus en plus de déchets plastiques volumineux, constatent les observateurs.

"Une bombe à retardement si nous ne faisons rien"

"Il y avait des débris partout. C'était bizarre de voir autant de déchets dans ce qui devrait être un océan immaculé, raconte Boyan Silat, le fondateur de The Ocean Cleanup, au Guardian (en anglais). L'essentiel de ces débris étaient de gros morceaux [de plus de 50 cm]. C'est une bombe à retardement, car ils vont se désagréger en micro-plastique dans les prochaines années si nous ne faisons rien."

L'organisation The Ocean Cleanup n'est pas simplement observatrice du phénomène : elle pense avoir trouvé la solution. Boyan Silat rêve d'installer, sur le passage des courants responsables de cette agrégation de déchets, une barrière flottante de 100 km de long. Disposée en forme de V, elle permettrait de concentrer les déchets en son centre, où ils pourraient être traités. Mais le projet n'en est qu'à l'état de prototype.

Une bouteille en plastique dans la baie de San Francisco, en Californie, le 23 août 2014.
Une bouteille en plastique dans la baie de San Francisco, en Californie, le 23 août 2014. (AFP)