Cash Investigation, France 2

VIDEO. "Cash Impact". "Il y a un lobby du diesel en France, qui fait du chantage à l'emploi", affirme Ségolène Royal

L'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal, qui avait a mis en place une commission d’enquête indépendante après le scandale du dieselgate, affirme qu’il y a en France "un lobby du diesel" qui menace de mettre "tout le monde sur le carreau"… Extrait du magazine "Cash Impact" du 3 octobre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ségolène Royal a été ministre de l'Environnement à deux reprises. De 1992 à 1993 dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy, et de 2014 à 2017, dans les gouvernements de Manuel Valls, puis de Bernard Cazeneuve, en plein scandale du diesel. C'est elle qui a lancé une commission d'enquête indépendante.

"Les résultats de cette commission sont très inquiétants, lui dit la journaliste Elise Lucet. Sur 76 modèles de voitures diesel roulant en France et qui ont été testés dans des conditions réelles de circulation, 73 ne respectent pas les normes européennes d'émissions d'oxydes d'azote, les fameux NOx. Cela représente plus de cinq millions de véhicules qui roulent en France…"

"Vous imaginiez, vous, que les gens fraudaient, trichaient ? "

La ministre s'attendait-elle à ces résultats ? "Absolument pas. Je découvre le problème. J'arrive, je suis ministre, je suis hallucinée. Pour agir, encore faut-il connaître les choses. Vous imaginiez, vous, que les gens fraudaient, trichaient ?" N'était-elle pas au courant avant ? "Comment voulez-vous que je sois au courant ?" Elle n'avait "malheureusement" pas vu le magazine "Cash Investigation" sur le diesel… "Je pense que vous aviez vu les choses avant", reconnaît Ségolène Royal.

Cela semble difficile pour les pouvoirs publics d'aller à l'encontre des intérêts des constructeurs français. Des conflits d'intérêts ? "Disons qu'il y a le chantage à l'emploi", répond l'ancienne ministre. Les constructeurs ont-ils freiné toute évolution vers des voitures moins polluantes ? "Bien sûr. Il y a un lobby du diesel qui dit  'Moi, je vous préviens. Si vous prenez des mesures trop draconiennes, je ferme mes usines et je mets tout le monde sur le carreau', mais bien sûr…"

Extrait de "Diesel : les constructeurs nous enfument-ils ?", une enquête de Jules Giraudat diffusée le mardi 3 octobre 2017 sur France 2.

CASH IMPACT / FRANCE 2
CASH IMPACT / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / CASH IMPACT / FRANCE 2)