Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "13h15". "C'est toujours plus difficile de dire non", affirmait Nicolas Hulot… début 2016

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
VIDEO. "13h15". "C'est toujours plus difficile de dire non", affirmait Nicolas Hulot… début 2016 -
VIDEO. "13h15". "C'est toujours plus difficile de dire non", affirmait Nicolas Hulot… début 2016 VIDEO. "13h15". "C'est toujours plus difficile de dire non", affirmait Nicolas Hulot… début 2016 - ()
Article rédigé par France 2
France Télévisions

En 2016, près la Conférence de Paris sur le climat (COP21), Nicolas Hulot s'était vu proposer d'entrer au gouvernement Valls. L’actuel ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement Philippe avait alors décliné l'offre et renoncé à se présenter à l'élection présidentielle de 2017… Extrait de "13h15 le dimanche" du 21 mai.

Nicolas Hulot a sillonné le globe pendant trois ans pour préparer la Conférence de Paris sur le climat (COP21) en tant qu'envoyé spécial du président François Hollande pour la protection de la planète. Elle s'est conclue fin 2015 par un succès, encore imparfait selon lui, mais quand même historique. Pendant ces années, il a fait le plein d'expériences politiques et diplomatiques.

Fin janvier 2016, il fait ses cartons pour quitter l'hôtel de Marigny où se trouvaient ses bureaux. Le créateur de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme, qu’il a quittée depuis sa nomination au ministère de la Transition écologique et solidaire le 17 mai 2017, emporte sous le bras un document tiré du coffre : "Une très belle lettre que je ne dévoilerai pas, écrite par le président après la fin de ma mission. Je la garde précieusement…"

"J’essaye de jouer un rôle de rassembleur au-delà des partis politiques"

Début 2016, François Hollande a multiplié les gages pour lui confier un grand ministère de l'Ecologie à l'occasion d’un remaniement du gouvernement Valls : "Dans un premier temps, cela vous fait presque sourire, et dans un deuxième temps, cela vous empêche de dormir… C'est toujours plus difficile de dire non… J'essaye de jouer un rôle de rassembleur au-delà des partis politiques. Pourrai-je le jouer après, si j'accepte ?"

Nicolas Hulot a finalement décliné l’offre. Mais en 2017, il a cette fois dit oui pour entrer au gouvernement d'Edouard Philippe comme ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.