Cet article date de plus d'un an.

Une pollution aux perfluorés quasiment généralisée en France dans les eaux de surface, selon Générations Futures

Les perfluorés, que l'on retrouve fréquemment dans notre quotidien, sont persistants dans la nature. Certains sont aussi soupçonnés de provoquer des cancers, ou d’avoir des effets sur le système hormonal et reproductif.
Article rédigé par Etienne Monin
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Générations Futures a souhaité faire un état des lieux de la présence des perfluorés dans les eaux superficielles (RICHARD BRUNEL / MAXPPP)

Une pollution aux perfluorés est quasiment généralisée en France dans les analyses des eaux de surface, selon Générations Futures qui publie jeudi 12 janvier la conclusion d'un rapport. L'association environnementale, qui lutte contre les pollutions chimiques, a souhaité faire un état des lieux de la présence de ces composés chimiques dans les eaux superficielles.

Les perfluorés, on les trouve fréquemment dans notre quotidien, dans notre cuisine ou dans notre salon. Ils empêchent notamment aux aliments d’adhérer et servent aussi de mousse anti-incendie. Mais ils sont surtout persistants dans la nature. Certains sont aussi soupçonnés de provoquer des cancers, ou d’avoir des effets sur le système hormonal et reproductif.

En s'appuyant sur la base de données de la qualité des eaux de 2020, l'association a constaté que la présence des perfluorés dans les échantillons analysés touche pratiquement tout le territoire français, sauf cinq départements. Générations Futures juge que cette pollution dans les eaux de surface est sous-estimée et préoccupante. À partir de vendredi, l'Europe doit examiner une proposition pour restreindre ces composés chimiques dans notre quotidien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.