Une grande partie de l'Europe pétrifiée de froid

Le froid polaire fait de nouvelles victimes en Europe de l'est. Trente-huit personnes sont mortes du fait des intempéries au cours des dernières 24 heures en Ukraine. En Pologne, on comptabilise huit nouveaux morts. La majeure partie des victimes sont des sans-abri.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Ukraine connaît son hiver le plus froid depuis six ans. Le mercure est tombé jusqu'à -33° Celsius. Sur les 101 personnes mortes à cause de cette vague de froid ces sept derniers jours, 64 ont été retrouvées gisant dans la rue, 26 autres sont mortes chez elles et 11 autres alors qu'elles recevaient des soins médicaux.La majeure partie des victimes sont des sans-abri.Trois mille tentes chauffées ont été mises sur pied à travers le pays pour permettre aux sans domicile fixe d'avoir un abri et de recevoir des vivres. 

Le froid polaire a envahi une grande partie de l'Europe orientale, jusqu'aux rivages de Croatie et aux bords de la mer Noire, où le littoral a commencé à geler. Les températures, en certains points du nord de la Slovaquie, ont atteint leur plus bas niveau en 50 ans.

En Azerbaïdjan, dans le Caucase, de fortes chutes de neige ont bloqué les grands axes et tous les vols ont été reportés à l'aéroport international de la capitale, Bakou. Les journaux n'ont pas pu paraître aujourd'hui.

Le froid atteint même l'Europe de l'Ouest et du Sud. En Italie, Florence et Sienne sont sous la neige, et à Rome, toutes les écoles ont fermé leurs portes vendredi. Elles resteront fermées demain. Près de Bologne, des voyageurs ont été bloqués à bord d'un train en raison du gel. Un second train envoyé à leur rescousse a subi le même sort, et il a fallu sept heures pour évacuer les passagers.

Se réchauffer dans les canalisations

En Pologne, depuis le mois de novembre, le froid a tué au total 75 personnes. Les températures sont descendues jusqu'à -35 degrés Celsius dans le sud-est du pays. Pour tenter de résister, les SDF varsoviens s'abritent dans les canalisations. Cinq mètres sous terre, dans cette gigantesque cave où se croisent les tuyaux d'eau chaude, il fait +20°C !  

Les sans-abri de Varsovie squattent aussi des bâtiments abandonnés, des maisonnettes de jardins ouvriers. L'hiver dernier, les basses températures en Pologne ont provoqué la mort de 212 personnes.