Un plombier invente un système pour recycler l’eau de sa douche dans ses toilettes et interpelle Emmanuel Macron

Sidi Drici s’est adressé au président de la République dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux pour défendre son projet. Il pourrait être reçu à l’Elysée prochainement.

Le système de ce plombier permet d\'alimenter les chasse-d\'eau avec l\'eau des douches et des lavabos. 
Le système de ce plombier permet d'alimenter les chasse-d'eau avec l'eau des douches et des lavabos.  (GARO / PHANIE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il n'y a pas de petites économies, surtout quand elles peuvent protéger notre planète. Plombier à Rubelles (Seine-et-Marne), Sidi Drici a inventé un système qui permet de recycler l'eau de la douche et du lavabo d'une salle de bain pour alimenter la chasse-d'eau des toilettes. Fort de son concept, note Le Parisien dans son édition du 29 mars, Sidi Drici a adressé une vidéo à Emmanuel Macron pour partager son idée. Visible sur sa page Facebook, celle-ci a déjà été vue près de 20 000 fois. "L’Elysée m’a rappelé", assure-t-il au quotidien. "Ils m’ont dit que je serai reçu bientôt. Ils me préviendront trois jours avant." Contactée par franceinfo, la présidence n'était pas en mesure de confirmer cette information samedi 31 mars dans l'après-midi.

"Comment est-il possible en 2018 que nous urinons dans de l'eau potable", interroge le fondateur de l'entreprise DSM et créateur de la pépinière d’entreprises DSM Evolution à Rubelles. Il détaille ensuite le principe simple de son installation. L'eau de la douche est stockée dans un réservoir où elle est filtrée avant d'être reversée dans la chasse d'eau des toilettes. Ce dispositif breveté a déjà été posé chez une cinquantaine de particuliers dont 21 pavillons neufs à Rozay-en-Brie. L'installation coûte entre 600 et 1 000 euros.

"On consomme plus d'eau pour aller aux toilettes que pour se laver", se lamente-t-il, avant d'appeler Emmanuel Macron à se pencher sur son idée.