Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Un militant de Greenpeace se suspend sur la Tour Eiffel

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Matthieu Boisseau, Stéphane Guillemot / France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les pompiers l'ont délogé en fin de matinée. Il demandait la libération des 30 membres de l'organisation détenus en Russie.

Les pompiers ont délogé samedi 26 octobre un militant de Greenpeace qui s'était installé dans une tente suspendue depuis le deuxième étage de la Tour Eiffel. Il manifestait pour réclamer la libération des 30 membres de l'organisation détenus en Russie.

Peu après 11 heures, les pompiers ont hissé la nacelle sur laquelle le militant avait pris place, déployant une banderole sur laquelle on pouvait lire "Free the Artic 30" (Libérez les 30 de l'Arctique) et "Militants en prison, climat en danger".

Un navire de Greenpeace, Arctic Sunrise, a été arraisonné le 19 septembre par un commando russe après que des militants eurent tenté d'escalader une plateforme pétrolière du géant Gazprom afin d'en dénoncer les risques écologiques. Les 30 membres d'équipage, parmi lesquels un cuisinier, un médecin et deux journalistes freelance, dont 26 étrangers, ont été incarcérés à Mourmansk (nord-ouest) et inculpés de "hooliganisme", un crime passible de 7 ans de prison en Russie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.