Cet article date de plus de dix ans.

Un gigantesque iceberg de la taille du Luxembourg s'est détaché du glacier Mertz, en Antarctique de l'Est

Ce bloc de glace, qui a une surface de 2350 km2 et une épaisseur d'environ 400 m, s'est détaché aux alentours du 20 février du glacier de Mertz, une langue de glace de 160 km de long qui plonge vers l'océan.L'évènement a été provoqué par un autre iceberg d'une centaine de kilomètres de long.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Icebergs près de l'Antarctique (AFP PHOTO - HO - Sea Shepherd Conservation Society - Barbara Veiga)

Ce bloc de glace, qui a une surface de 2350 km2 et une épaisseur d'environ 400 m, s'est détaché aux alentours du 20 février du glacier de Mertz, une langue de glace de 160 km de long qui plonge vers l'océan.

L'évènement a été provoqué par un autre iceberg d'une centaine de kilomètres de long.

Ce évènement n'est pas "directement lié au réchauffement climatique, mais il a un rapport avec les processus naturels qui se déroulent sur la banquise", explique Rob Massom, spécialiste de l'Antarctique basé à Hobart, sur l'île australienne de Tasmanie. Ce scientifique suit avec une équipe française le développement de fissures dans le glacier de Mertz ainsi que la rupture ayant suivi la collision.

Le nouvel iceberg est l'un des plus grands formés en Antarctique depuis plusieurs années. En 2002, un bloc de glace d'environ 200 kilomètres de long s'était détaché de la banquise de Ross. Un autre, d'une taille équivalente à Singapour, s'était séparé du glacier de Pine Island en 2007. Le cisaillement du glacier de Mertz et la présence de deux icebergs mobiles dans la zone pourrait désormais affecter la circulation des courants océaniques, estime Rob Massom. C'est en effet dans ce secteur que sont générés de denses courants d'eau salée, qui jouent un rôle important dans la formation des courants sur l'ensemble de la planète.

Le cheminement de ces gigantesques icebergs pourrait également avoir un impact notable sur la biodiversité, notamment pour la nourriture des oiseaux et mammifères marins, notamment la colonie de manchots empereurs de Pointe Géologie, à proximité de la base de Dumont d'Urville, rendue célèbre par le film de Luc Jacquet "La Marche de l'Empereur".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.