Tarn : le castor fait son grand retour dans le département

Rois de la construction, les castors sont de retour dans le Tarn depuis quelques années. Ce petit mammifère rongeur est une espèce protégée en France.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les images sont rares. Une habitante d’Albi (Tarn) a réussi à filmer des castors en pleine activité nocturne. La queue plate de l’animal atteste bien qu’il s’agit de l’espèce protégée et non d’un ragondin. En 2009, un castor avait déjà été capturé en plein centre d’Albi au moment des fortes crues avant d’être remis en liberté. L’Office national de la chasse et de la faune sauvage constate le retour de l’animal depuis une quinzaine d’années dans le département.

Sensibiliser les plus jeunes à la protection de la nature

Si ce rongeur est très discret en journée, son appétit pour les arbres à bois tendre atteste de sa présence. "Le fait qu’ils coupent des arbres et des arbustes participe à la régénération de ce milieu naturel", explique Pascal Pouzenc, membre de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. La municipalité d’Albi diffuse ces vidéos nocturnes de castors auprès des écoles afin de sensibiliser les plus jeunes à la protection de la nature.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Les sécrétions des glandes sexuelles du castor, situées en dessous de la queue, près du pénis et de l\'anus, sont utilisées comme arôme naturel.
Les sécrétions des glandes sexuelles du castor, situées en dessous de la queue, près du pénis et de l'anus, sont utilisées comme arôme naturel. (ROBERT HENNO / BIOSPHOTO / AFP)