Sivens : "Il y aura une solution, un ouvrage qui sera fait", selon Royal

La ministre de l'Écologie s'est exprimée au terme de la réunion organisée mardi soir au ministère. Elle affirme qu'"un ouvrage sera fait", et appelle à l'évacuation du site du chantier du barrage de Sivens. Pour Ségolène Royal, une "solution pérenne" doit émerger rapidement ; elle veut retenir que les parties concernées semblent chercher une solution, un compromis.

(Une réunion autour du barrage de Sivens était organisée ce mardi au ministère de l'Écologie à Paris © MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La réunion aura duré environ deux heures et demie mardi au ministère de l'Écologie, autour de la question du barrage de Sivens qui provoque la polémique depuis plusieurs jours. Vers 20h30, la ministre Ségolène Royal s'est présentée devant la presse, sans véritable annonce faute de compromis, mais avec quelques affirmations après avoir entendu les arguments des acteurs engagés dans le dossier.

"Chacun a fait un pas" (Ségolène Royal)

La principale d'entre elles se veut catégorique : "Il y aura une solution, un ouvrage qui sera fait ". Mais la ministre l'admet, "il faut encore que les choses mûrissent pour une solution pérenne " même s'il faut dit-elle "être au clair " avant la fin de l'année. Enfin, Ségolène Royal en profite pour appeler les occupants du chantier du futur barrage à évacuer. Il y a dix jours, Rémi Fraisse, jeune manifestant écologiste, y avait été tué lors de violents heurts avec les gendarmes.

Ségolène Royal : "Les réflexions vont mûrir"
--'--
--'--