Climat : le front vert

Le refus de Donald Trump de rester dans les accords de Paris sur le climat semble donner des ailes aux défenseurs de l'environnement. Les rendez-vous se succèdent à l'Élysée.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Emmanuel Macron et le Premier ministre indien en grande discussion dans le cadre verdoyant du parc de l'Élysée. Une mise en scène très symbolique après le départ de Donald Trump des accords de Paris sur le climat. Quatrième émetteur mondial de CO2 l'Inde est venue assurer la France de sa détermination à lutter contre le réchauffement climatique. "L'accord de Paris est notre patrimoine commun. Et nous allons continuer à travailler à son succès et pour les générations futures", a assuré Narendra Modri le Premier ministre indien. Vendredi 2 juin c'était Michael Bloomberg qui était reçu en grande pompe à l'Élysée.

Soutiens indéfectibles

Cravate verte nouée autour du cou, l'ancien maire de New York est venu apporter son soutien au président français et s'affiche en opposant numéro un à l apolitique environnementale à Donald Trump. Isolé sur la scène internationale et lâché par une partie du monde économique, le président américain peut compter sur le soutien indéfectible de ses militants. Certains d'entre eux sont venus ce matin au pied de la maison blanche pour le remercier personnellement. Ses lieutenants saluent une décision historique. Mais les Nations Unies ont fait part de leur inquiétude après cette décision qui voit les États-Unis tourner le dos à une large partie du monde. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La flèche du One World Trade Center, illuminée en vert, le 1er juin 2017.
La flèche du One World Trade Center, illuminée en vert, le 1er juin 2017. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)