"Rendez-moi mon air" : l'alerte de France Nature Environnement

L'association écologiste a trouvé un moyen original de sensibiliser les citoyens à la pollution présente dans l'air que nous respirons chaque jour. France Nature Environnement a pour cela placé un cube géant au sommet d'un immeuble parisien, sur lequel les particules de pollution dessinent un mot : "Irrespirable".

(Anne-Laure Barral Radio France)

Pour France Nature Environnement (FNE), l'occasion était trop belle. Un mois après le classement, par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l'air extérieur comme cancérigène, l'association écologiste a décidé de mener une campagne-choc pour mettre les mots en images.

"L'OMS a classé l'air comme cancérigène, donc il n'y a pas que nous qui le disons" (Benoît Hartmann, porte-parole de FNE)

Ce mercredi matin, ils ont dévoilé leur méthode pour mettre au jour la pollution, invisible, surtout présente dans les grandes agglomérations. Sur le toit d'un immeuble parisien, un grand cube blanc, recouvert de toile tendue, a été posé il y a cinq jours. Cinq jours en arrière, un message invisible avait été écrit à la colle. Cinq jours plus tard, les particules de pollution dessinent lisiblement le mot "Irrespirable".

France Nature Environnement ne veut pas que cette initiative reste un simple coup d'essai. L'association entend multiplier ses actions, en ville comme à la campagne, pour ne pas que le poids du message retombe.