Pyrénées-Atlantique : des boues d'épuration de la laiterie Candia déversées dans le Gave de Pau

Des boues provenant d'une station d'épuration de la laiterie Candia de Lons, (Pyrénées-Atlantiques), se sont déversées en fin de semaine dernière dans le Gave de Pau, rapporte, lundi soir France Bleu Béarn.

L\'usine Candia à Lons (Pyrénées-Atlantiques).
L'usine Candia à Lons (Pyrénées-Atlantiques). (GOOGLE STREET VIEW / FRANCE INFO)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des boues provenant d'une station d'épuration de la laiterie Candia de Lons, dans les Pyrénées-Atlantiques, se sont déversées en fin de semaine dernière dans le Gave de Pau, selon les informations rapportées par France Bleu Béarn, lundi 31 juillet. Sur une vidéo tournée par un kayakiste lors d'une descente en rafting sur la rivière, une accumulation de mousse marron clair est visible à la surface de l'eau. Ces boues sont issues des rejets de la laiterie et de la fromagerie de Lons, située à 5 kilomètres à l'ouest de Pau.

Selon les responsables du site Candia, le problème de ces rejets est venu de la station d'épuration gérée par le groupe SAUR. Ils s'expliquent par un déversement trop important de saumure - une eau à forte concentration de sel extrait par évaporation - en provenance de la fromagerie. Celui-ci a altéré le fonctionnement de la station. Les boues sont remontées en surface et se sont déversées dans le Gave de Pau dont le niveau est très bas actuellement. Ils n'ont pas pu être dilués dans l'eau. La direction de Candia assure n'avoir été prévenue que vendredi, au moment de la diffusion de la vidéo.

"Ce sont des rejets que nous constatons depuis des années de manière régulière", explique l'association de défense de l'environnement Pose ta graine. Cette dernière souligne que ces rejets ne sont pas si exceptionnels que cela. L'association demande des sanctions financières contre Candia. De leur côté, les pêcheurs palois se disent découragés par ces rejets qui perturbent la vie aquatique de la rivière. "On a l'impression de pêcher dans un bassin de décantation", explique l'association de pêche la Gaule paloise.

Candia assure vouloir "rendre à la nature son état d'origine" et réfléchit à un nettoyage de la rive. Depuis la vidéo, les rejets de la station sont redevenus normaux.