Cet article date de plus de trois ans.

Pollution aux hydrocarbures : les calanques touchées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Pollution aux hydrocarbures : les calanques touchées
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La pollution aux hydrocarbures, provoquée par la collision entre deux navires début octobre au large de la Corse n'en finit plus de souiller les plages. Cette fois ci, les plages des calanques à Marseille (Bouches-du-Rhône) sont touchées.

La collision entre deux navires au début du mois d'octobre au large de la Corse continue à avoir des conséquences. La Calanque de Figuerolles, à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), est fermée au public depuis vendredi 26 octobre au matin. Des nappes d'hydrocarbure risquent de s'échouer sur ces plages, situées à l'est du Parc national du parc des calanques de Marseille, une réserve naturelle menacée par la pollution. "Ces hydrocarbures arrivent sur les calanques. Ils sont plus diffus, moins massifs, mais ils existent. N'importe quelle agression est préjudiciable", explique Didier Réault, président du Parc national des calanques de Marseille.

Les côtes de l'île de Riou touchées

De larges bandes de fioul ont été repérées près des côtes de l'ile de Riou, au sud de Marseille. "En une après-midi, on a récupéré près de 180 kilos de galettes, ce qui est beaucoup", explique Yann Audren, du chantier de dépollution naval Efinar. Depuis maintenant trois semaines que le plan Orsec a été déclenché, le navire Jason de la marine nationale est sur la zone. Aujourd'hui l'équipage se veut rassurant, les récoltes d'hydrocarbure sont très faibles : "Ça reste des petites boulettes, mais on a récupéré 150 litres de produit pur en une après-midi", affirme Hervé Jego, commandant du navire Jason. Les autorités restent en alerte, car les vents pourraient de nouveau ramener du fioul sur les côtes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.