Plastiques biodégradables : des sacs à bannir des composteurs

Publié
Plastiques biodégradables : des sacs à bannir des composteurs
Article rédigé par
F. Prabonnaud, R. Mathé, C. Cuello, E. Maizy, S. Gravelaine - France 2
France Télévisions
Les sacs de course biodégradables ne se décomposent pas totalement. Les Français sont invités à changer leurs habitudes.

C'est devenu un réflexe : plus d'un Français sur trois composte ses déchets, même en ville. Et si certains utilisent des sacs réutilisables pour leurs courses, d'autres prennent des sacs dits biodégradables ou compostables, comme ceux des rayons fruits et légumes, retrouvés des mois plus tard dans les composteurs du quartier. "C'est une matière gluante, ça se décompose, mais c'est pas décomposé", décrit Peter Reinhardt, référent du composteur du quartier Mouton Duvernet, à Paris.

Des risques pour la population

En effet, malgré la promesse de sacs biodégradables, leur dégradation dans ce type de composteur n'est pas garantie. Telle est la conclusion de l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire. "Il peut rester une certaine quantité de matière plastique dans le compost qui, lorsqu'on va l'épandre sur nos cultures, peut polluer l'environnement et éventuellement être introduite dans la chaîne alimentaire et présenter des risques pour la population", explique Aurélie Mathieu, de l'unité des risques liés aux substances chimiques à l'Anses. Pour l'Anses, les plastiques biodégradables peuvent être traités par compostage industriel. Mais pour les associations, il faut complètement les bannir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.