Cet article date de plus d'un an.

Manche : 20 personnes auditionnées dans une enquête sur un trafic de pesticides interdits

Parmi les personnes auditionnés, il y a 14 maraîchers qui sont accusés d'avoir utilisé des produits phytosanitaires interdits.

Article rédigé par
Avec France Bleu Cotentin - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un agriculteur utilise des pesticides dans un champ (photo d'illustration). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

En tout, ce sont 20 personnes qui ont été auditionnées, pour certaines, sous le régime de la garde à vue, dans le cadre d'une enquête sur un trafic de pesticides interdits, a appris jeudi 19 novemebre France Bleu Cotentin auprès du parquet de Coutances (Manche).

Parmi elles, tois importateurs-revendeurs, trois transporteurs, mais aussi 14 maraîchers ayant utilisé les produits clandestins. La majorité des personnes mises en cause a reconnu avoir participé à l’importation et à l’usage de produits phytosanitaires interdits.

80 tonnes de produits interdits

C'est dans un communiqué transmis ce jeudi 19 novembre que le parquet de Coutances revient sur une enquête au long cours qui a permis d'établir que plusieurs maraîchers manchois ont fraudé depuis 2018 (date de l’interdiction) en continuant d'épandre des pesticides interdits.

Près de 80 tonnes de produits interdits ont été importées illégalement d’Espagne et ont été utilisées et répandues, sur plusieurs hectares dans le secteur de Créances. Les différents acteurs présumés de ce trafic font l'objet de poursuites entre autres, pour mise sur le marché, détention, utilisation en bande organisée de produits non autorisés. Les investigations sont toujours en cours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pesticides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.