Le chlordécone, ce pesticide qui a empoisonné les Antilles

Le chlordécone est un insecticide cancérogène et un perturbateur endocrinien massivement utilisé aux Antilles avant d'être interdit.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En Martinique et en Guadeloupe, les sols sont empoisonnés pour 500 ans. Le chlordécone est un insecticide qui a longtemps été utilisé dans les bananeraies. Il y a 600 nouveaux cas de cancer de la prostate chaque année en Martinique. Le Dr Jos-Pelage, présidente de l'Association de sauvegarde de la santé, rappelle qu'il y en avait "moins de 200 en 1981. Depuis trente ans, on a une augmentation exponentielle".

Interdit depuis 1993

Toxique, le chlordécone affecterait le cerveau et le sperme. Il provoque des troubles du métabolisme à long terme, "quel que soit le taux". "Les doses infinitésimales peuvent donner à la génération suivante une obésité ou un diabète", poursuit le médecin. Les associations ont longtemps alerté les autorités. Le chlordécone n'est plus utilisé depuis 1993, mais il continue de faire des ravages.

Régimes de bananes prêt à l\'embarquement pour les marchés étrangers, à Basse-Terre en Guadeloupe, en avril 2017.
Régimes de bananes prêt à l'embarquement pour les marchés étrangers, à Basse-Terre en Guadeloupe, en avril 2017. (GETTY IMAGES)