Glyphosate : la Commission européenne propose de renouveler l'autorisation pour cinq à sept ans

La Commission proposait auparavant un délai de dix ans. Les pays membres de l'UE doivent voter sur cette proposition mercredi.

Du désherbant de la marque Roundup, contenant du glyphosate, dans un magasin de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), le 16 juin 2015.
Du désherbant de la marque Roundup, contenant du glyphosate, dans un magasin de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), le 16 juin 2015. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

A la veille du vote des pays membres de l'Union européenne sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, la Commission européenne revoit sa copie, mardi 24 octobre : elle propose désormais de laisser l'herbicide controversé sur le marché entre cinq et sept ans supplémentaires, contre dix jusqu'à présent. C'est sur cette nouvelle proposition que votera un comité composé d'experts de chaque Etat membre, mercredi.

Lors de cette réunion, le représentant de la Commission aura pour mandat "de chercher à atteindre un renouvellement entre 5 et 7 ans", a indiqué le porte-parole de l'institution, Margaritis Schinas, lors d'une conférence de presse à Strasbourg.

Une réaction à un vote du Parlement européen

Ce changement décidé par la Commission est intervenu quelques instants après le vote d'une résolution au Parlement européen en faveur d'une disparition progressive du glyphosate d'ici cinq ans. Cette résolution est un simple avis sans valeur contraignante.

"Nous voulons que toute décision soit prise autour d'une majorité de nos Etats membres la plus grande possible. Nous avons donné mandat à notre représentant (...) pour travailler dans cette direction", a expliqué le porte-parole de la Commission européenne. Il affirme que la décision de revoir l'objectif à la baisse a été prise à l'unanimité des commissaires européens.